Introduction de la culture d’une plante contre le paludisme 2012

Parfois, il suffit de rien pour sauver des vies!

Le paludisme est une maladie qui a tué 655 000 personnes en 2010 en Afrique, 85% sont des enfants. Il est dû à des parasites transmis à l’homme par des piqûres de moustiques infectés. Chaque minute, un enfant meurt du paludisme en Afrique.

Absentéisme scolaire à cause du paludisme. Or, sans école pas de développement. Les pauvres qui n’ont pas les moyens de se soigner, d’où l’entrée forcée dans la spirale de la pauvreté. Pas de force pour travailler, pas d’argent, donc pas de soins.  Le paludisme freine le développement économique, baisse du PIB de 1,3%. Cette maladie est évitable dont on guérit et surtout sa prévention est possible. Le renforcement des mesures de lutte et de prévention permet de réduire de façon spectaculaire la charge palustre.

L’Artémisia Annua est une plante utilisée par les chinois pour ses vertus curatives depuis 3000 ans. Des vertus prouvées par des scientifiques dans les années 90. Elle soigne notamment le paludisme, peut être prise pour un effet préventif ou curatif. Les feuilles de cette plante sont séchées puis utilisées comme tisane à boire.

La culture de la plante Artemisia commence à prendre de l’ampleur partout en Afrique, mais certaines firmes pharmaceutiques s’opposent à cette culture pour des raisons économiques.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *